Il y a bien longtemps que nous ne vous avons pas donné de nouvelles longues, que nous ne nous sommes pas posés pour mettre en mots les circonvolutions récentes du 100e Singe. Prenez un plaid, installez-vous confortablement face à la cheminée…

Avancer, se cogner, muter, évoluer, transmettre, partager et recommencer

L’année 2019 (avant même de connaître l’apothéose de l’année 2020) a été riche, dense et douloureuse.

Riche et dense car sur la lancée de tout ce qui a été impulsé depuis 2016, Le 100e Singe a pu continuer à se structurer accueillir, sensibiliser, servir de support, accompagner, transmettre à plein…


Série canadienne “Les Fermiers”, co-écrite par Jean-Martin Fortier, entrepreneur agricole de la Ferme des Quatre-Temps

Après les soins, les hôpitaux, les infirmiers, on commence de plus en plus à entendre parler d’agriculture, de production locale en danger.

Pyramide de Maslow oblige. Et encore il est un peu tard.

“Le ministre de l’Agriculture “appel à rejoindre la grande armée de l’agriculture française” (sic)”
“Les supermarchés décident de s’approvisionner en fruits et légumes 100% français”


Nos ancêtres s’en seraient sûrement préoccupés en premier, de la nourriture.
Mais leurrés par la sécurité apparente de nos supermarchés, alors que 3 milliards de personnes sont confinées aujourd’hui, que la main d’œuvre étrangère bon marché ne pourra plus affluer dans nos champs…


Pendant que nos attentions sont dans nos intérieurs, ceux de nos corps, de nos proches et de nos maisons,
Que l’Ailleurs s’est rétréci à notre balcon :
Pas de fuite possible, le fantasme de l’échappatoire, du pays préservé n’est plus.
Le monde entier est entré dans la danse.
Les frontières sont fermées, les règles sont unanimes, appliquées partout par la police ou l’armée.

Nous sommes absorbés par le virus.

Peu de place pour penser/panser les réfugiés bloqués aux frontières qui s’ouvrent encore moins.
Peu de place encore pour parler de krach boursier (2020 vient de rentrer dans l’article Wikipedia sur les…


Manifeste du 100e Singe

Partant du constat, aujourd’hui collectivement admis, que notre mode de vie/consommation/production actuel n’est pas durable, et ce à plusieurs niveaux :

Écologiquement. Les activités humaines, par leur voracité et leur conception d’une nature, objet de spéculation et d’exploitation outrancière, ont dégradé les écosystèmes et mis en péril le futur à long terme de la planète.

Humainement. Les personnes se sont éloignées de ce qui faisait l’essence de l’humanité : l’interconnexion, la tolérance, le lien à la nature… et on assiste à l’ascension des extrémismes, des populismes, des communautarismes, des violences (physiques ou psychologiques) faites aux individus.

Le 100e Singe

Espaces de #travail #collaboratifs #rurbains pour faire le lien entre #agricole et #tertiaire #Tiers-lieux #permaculture #territoiresvivants #ecosystemehumain

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store